Bio-prothèse: les tests continuent

Après le décès d'un patient à qui une bio-prothèse révolutionnaire avait été implantée en décembre 2013, la société française Carmat, fabricante de ce cœur artificiel, a annoncé qu'une prochaine implantation serait probablement tentée en 2014.

L'emission CQFD