Livraison de repas à domicile: pas toujours une bonne affaire pour les restaurateurs

Alors que les modes de consommation ont très rapidement évolué, de plus en plus de restaurateurs choisissent de livrer leurs plats via des plateformes de livraison comme Smood, Uber Eats ou Eat.ch. Mais les contrats qu'ils signent ne sont pas toujours avantageux. Pour un restaurateur, il faut compter qu'environ 30 à 40% du prix de vente de son plat sera ponctionné par la plateforme de livraison.

La Thematique TRAVAIL

L'emission On en parle