La crise du coronavirus peut révéler des peurs profondes