De plus en plus de Suisses se déclarent sans confession religieuse