Proches aidants, pour le meilleur et pour le pire

En 2017, près d’un million de Suisses ont reçu l’aide de parents ou connaissances pour raisons de santé. Avec le vieillissement de la population, les besoins vont fortement s’accroître ces prochaines années.