Nanoparticules dans l’alimentation : elles n’échappent plus aux chimistes cantonaux

Rien n’oblige pour l’instant les fabricants à indiquer sur l’étiquette de leurs produits la présence de nanoparticules. Seule solution pour savoir si des sauces, mayonnaises, biscuits, céréales ou d’autres produits contiennent ces particules minuscules - leur taille est inférieur à 100 nanomètres- il faut les détecter en laboratoire.

La Thematique ALIMENTATION

L'emission A bon entendeur