"Plus vite, plus haut, plus fort", la fameuse devise du fondateur des Jeux Olympiques, Pierre de Coubertin, lui aurait été soufflée par un prêtre dominicain. Les deux hommes voyaient à travers le sport le moyen de donner le meilleur de soi-même.