La sardine amazonienne, un bon indicateur de l'impact humain sur l'environnement

Le fleuve Amazone abrite la plus grande biodiversité de poissons d’eau douce au monde. Et c’est grâce à la sardine amazonienne, et à l’aide de modèles statistiques et d’analyses génétiques, que les chercheurs de l’Université de Genève ont réussi à comprendre la genèse de cette biodiversité.

La Thematique ENVIRONNEMENT

L'emission CQFD