Arts aborigènes: effet boomerang

Vieux de 30 000 ans, l'art aborigène a été soit méprisé, soit nié jusqu'à la première moitié du 20ème siècle. Ce n'est qu'à partir des années 70, à la faveur des mouvements d'émancipation, que l'existence, la singularité et la valeur de cet art ont été de plus en plus reconnues. Par un véritable effet boomerang, la destruction de leur culture a ainsi amené les Aborigènes à renforcer leur identité et à déployer une créativité sans précédent, l'art devenant un outil de revendication et un instrument de lutte politique.

La Thematique HISTOIRE

L'emission Versus

L'institution UNIGE