Thurgovie souhaite supprimer l’enseignement du français au primaire

Le Parlement thurgovien a décidé en première lecture de repousser l'enseignement du français à l'école secondaire. Le canton s'écarte ainsi du concordat HarmoS et du plan d'étude alémanique.