En perte de vitesse, la religion nous influence toujours

Il y a désormais en Suisse un quart de protestants et un quart de personnes sans confession. Un véritable boum depuis 1970, où 1% seulement des Suisses nʹembrassaient aucune église. Pourtant, les vacances scolaires et les jours fériés sʹégrènent au fil des fêtes religieuses. Pourtant, la religion sʹinvite régulièrement dans les débats politiques. Pourtant, même si on ne va pas à lʹéglise, on revendique toujours une culture, une civilisation basée sur lʹhéritage judéo-chrétien.

La Thematique PHILOSOPHIE

L'institution UNIL