Un virus pour l’intolérance au gluten

L’intolérance au gluten ne serait pas due à une maladie auto-immune d’origine génétique, mais à un virus. Cette thèse, formulée depuis plusieurs années, semble validée, du moins en partie, par une étude menée aux Etats-Unis sur des souris.

L'emission CQFD

L'institution CHUV