Après avoir été la cible des mouvements altermondialistes, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) cristallise aujourd'hui moins la haine des manifestants, du fait notamment du ralentissement de la mondialisation.

L'institution IHEID