Pour la santé des populations vulnérables

C’est une première suisse et même européenne: une Chaire de médecine des populations vulnérables a été créée à l’Université de Lausanne. Elle répond aux réalités sociales actuelles. Une personne sur dix en Suisse renonce à des soins pour des raisons économiques ou ne se rend que dans les services d’urgence.