Les petits garçons ont une devise: il n'y que mâle qui m'aille!

Dès l’enfance, les petites filles et les petits garçons s’approprient les rôles spécifiques liés à leur sexe. Dans cette délicate phase de construction du soi, adopter un comportement généralement associé à l’autre sexe est, du coup, compliqué à assumer. A ce sujet, les filles et les garçons ne sont pas logés à la même enseigne comme l’explique, expérience à l’appui, la psychologue Evelyne Thommen.