Les critiques et la nouvelle théologie des réformateurs ont obligés l’Eglise catholique à entreprendre un large mouvement de rénovation. Le Concile de Trente, qui s’ouvre en 1545 et durera jusqu’en 1563, marquera la fin de l’Eglise catholique du Moyen-Age. La question de la formation du clergé et la réforme de ses mœurs deviendront des priorités. Les positions théologiques catholiques seront définies avec clarté. Et la "Reconquista" catholique s’appuiera sur de nouveaux ordres religieux, en particulier les jésuites.

L'expert Olivier Christin

L'emission A vue d'esprit