Lausanne et Berne résistent à la vidéosurveillance dans les transports

Depuis une quinzaine d’années, une majorité d’entreprises de transports se sont mises à équiper trains, bus et trams de caméras de vidéosurveillance, à l’exception de Lausanne et Berne. En toile de fond de leur résistance aux caméras: une approche de la sûreté des usagers et des conducteurs plutôt orientée sur l'humain.