Les écrans ne sont cependant pas les seuls objets connectés à avoir envahi les maisons ces dernières années.

L'institution EPFL