Plus sérieux qu'on les imagine, les amours 2.0 ne sont pas que batifolage

Une étude de l'Université de Genève tord le cou à un cliché: les applications de rencontres ne détruisent pas l'amour. Les couples formés grâce au numérique ont des intentions d'engagement tout aussi fortes que les autres.

La Thematique SOCIOLOGIE

L'expert•e Gina Potarca

L'institution EPFL

L'institution UNIGE