Chronique d'une épidémie nationale

Alors que la pandémie mondiale frappe la Suisse entière, le Tessin et la Suisse romande plus durement, nos voisins suisses-alémaniques semblent plus sereins. Le nombre de cas est inférieur à Lausanne ou Genève et si les Romands et les Tessinois estiment que le Conseil fédéral a été trop lent, les Suisses-Alémaniques sont moins nombreux à le penser. Il faut dire que la vague n’a pas encore atteint tout le pays de la même manière. Alors, comment vit-on la crise Outre-Sarine ?

La Thematique VIRUS

L'expert•e Marcel Salathé

L'emission Temps présent

L'institution EPFL