Cliquer cʹest polluer

La boulimie digitale a un coût environnemental considérable. Le numérique, dans son ensemble, est responsable de plus 4% des gaz à effet de serre dans le monde, soit davantage que le transport aérien civil. Mais des solutions existent pour aller vers une sobriété numérique.

L'expert Rachid Guerraoui

L'institution EPFL