60% des maladies cardio-vasculaires pourraient être évitées

Les infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) représentent la première cause de mortalité en Suisse et dans le monde. Pourtant la majorité des maladies cardio-vasculaires sont dues à des facteurs de risques modifiables et pourraient donc être évitées.

La Thematique COEUR